Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
hauteloire.overblog.com

hauteloire.overblog.com

Tout ce que vous devez savoir de ce département se trouve dans ce blog

Publié le par Papou Poustache
Publié dans : #Histoire d'Auvergne, #Histoire, #région Langeac

Cet article est reposté depuis L'Auvergne Vue par Papou Poustache.

Les pénitents blancs de Saugues


Pénitents de Saugues

350 ans de présence à Saugues

Le XVI° siècle et surtout le XVII° siècle marquent l'apogée des Confréries de Pénitents. Dans un esprit de pénitence et de charité, le 14 mai 1652, fut fondée à Saugues une confrérie .

Lien du teste de ci-dessous.

http://www.webcompostella.com/Penitents-de-Saugues_a194.html

Un peu d'histoire :

Dès le Moyen-Âge, on trouve en France en Espagne, et surtout en Italie, à côté de diverses confréries de métiers un grand nombre de confréries, qui sans porter encore le nom de " pénitents " ne s'en livrent pas moins à des pratiques et à des oeuvres de pénitence et de charité.

Cinq habitants de Saugues, Antoine et Jacques de Langlade, chanoines de la Collégiale, Jacques de Langlade, notaire royal, Benoît Paparic, bourgeois et Antoine Pichot, apothicaire, sont à l'origine de cette initiative. Aujourd'hui la confrérie est composée d'une cinquantaine de pénitents issus de toutes professions. Fidèle à l'Eglise, elle a traversé les siècles et reste bien vivante et active.

Au cours de la procession du Jeudi-Saint , elle nous témoigne de l'esprit de Pénitence et de sa mission dans l'Église du XXIème siècle.

La confrérie :


La Confrérie des pénitents blancs est une communauté d'hommes :

• Unis par la foi de l'Eglise Catholique avec une orientationprépondérante de leur spiritualité vers l'essentiel : L'Eucharistie, "centre et sommet de la vie chrétienne "; la Passion du Christ, cœur dumystère de la Rédemption et La Mère de Dieu, dans une dévotion solideet éclairée.

• Unis dans la fraternité. Confrères au sens fort du terme, ils ontcomme but de s'entraider, de se soutenir mutuellement dans les épreuvesde la vie et d'être heureux ensemble, puisque la joie est unecaractéristique du chrétien.

• Au service de l'Eglise et du monde. Ils portent le souci d'un vraitémoignage de vie chrétienne, non seulement dans les manifestationspropres à leur mouvement, mais encore dans les différents milieux oùils vivent : famille, profession, éducation, culture ou social. Ilsparticipent à l'animation liturgique dans leur paroisse : chorale,l'accompagnement des obsèques

• Qui réfléchit et qui prie. Régulièrement, une réuniond'approfondissement spirituel les rassemble dans la réflexion et laprière.

Le Jeudi Saint :

Que se passe-t-il à SAUGUES le Jeudi Saint ?

Une procession, mais pas une procession banale : à la nuit tombée, uneconfrérie de Pénitents Blancs, pieds nus, le visage encagoulé,implorant le «Miserere nostri Domine, Domine miserere nostri », portentla croix et les instruments de la Passion de Jésus à travers la ville.

La procession débute, la nuit tombée de la Chapelle des Pénitents. Elle comprend en gros trois parties distinctes :
- portés par les enfants des écoles tout de blanc vêtus, lesinstruments de la Passion du Christ (lance, coq, dés, fouet, clous,marteaux, couronne d'épine, bourse aux trente deniers, écriteau « INRI», tenailles, échelle…). Puis présentée par un Pénitent tout de rougevêtu, la colonne de la flagellation.
- au cœur du cortège, gantés de blanc, un Pénitent élève le caliceau dessus de sa tête, les coudes soutenus par deux autres Pénitents, enblanc comme lui,
- enfin la grande croix portée par deux autres Pénitents, rouges,cette fois, l'un représentant Jésus, l'autre Simon de Cyrène.

Après avoir traversé les rues de la ville, puis fait une étape dansl'église, la procession s'achève là où elle a commencé : à la chapelledes Pénitents, au pied de son très beau retable.

Sur la route de Saint Jacques :

Après votre départ du PUY, SAUGUES est la première de ces « halteschrétiennes » que vous rencontrerez sur votre route. Comme vous pourrezle voir sur la très belle méditation de M. BECEUEIL que nous vousinvitons à découvrir, la procession du Jeudi Saint à SAUGUES se veutune réponse au : « douloureux reproche » de Jésus à ses disciples : «vous n'avez pas pu veiller une heure avec moi ». Depuis les débuts duchristianisme, nous rappelle, M. BECEUIL, le soir du Jeudi Saint, deschrétiens de tous lieux et de tous temps ont voulu veiller une heureavec le Christ et les fidèles sont invités à prier au « reposoir ».
Ami Pèlerin, qui passerez à SAUGUES ce jour là, vous pourrez vous aussi vous y « reposer » avec la communauté locale.

Les pénitents blancs de Saugues
Les pénitents blancs de Saugues
Les pénitents blancs de Saugues
Les pénitents blancs de Saugues
Les pénitents blancs de Saugues

Commenter cet article